Clozaril et problèmes cardiaques                      Mesurez votre audience

Montréal, Mercredi 23 Janvier 2002

    Le seul médicament disponible Clozaril pour traiter les patients atteints de schizophrénie qui résistent aux traitements habituels entraîne un risque accru de problèmes cardiaques, d'après son fabricant Novartis (22/01/2002).

    Les patients qui prennent de la clozapine (nom commercial : Clozaril) risquent d'être aux prises avec plusieurs malaises cardiaques (crise cardiaque, péricardite et myocardite) selon Novartis Pharma Canada.

    Depuis 1991, le Clozaril ayant été introduit au Canada, environ 10 000 Canadients consomment actuellement le médicament.
    La compagnie a indiqué que le risque est plus élevé et que le problème survient généralement durant le premier mois de traitement, même si ce n'est pas toujours le cas.
    Au Canada, neuf cas de myocardite ont été signalés, dont trois mortels. Les patients étaient âgés entre 19 et 37 ans.