Aspartame (sur le marché depuis 1982)

L'aspartame sucre les aliments sans ajouter de calories.
Succédané de sucre composé de deux aminoacides : Acide aspartique et   phénylalanine (présents dans lait, viande et légumineuses)
Ces adides aminés, substances organiques à la base d'une protéine, ne s'accumulent pas dans notre organisme car ils y sont rapidement métabolisés.
L'aspartame contient aussi du méthanol, un alcool aussi retrouvé dans les fruits et les légumes.
Une boisson de 12 onces enrichie d'aspartame contient la moitié du méthanol contenu dans 8 onces de jus naturel.

Le problème avec l'aspartame concerne seulement les personnes qui ne produisent pas l'enzyme pour découper la phénylalanine en sous-produits. Elle souffrent d'une anomalie génétique appelée phénylcétonurie (1 personne sur 10 000) et qui est la maladie la plus dépistée à travers le monde chez les nouveau-nés (petite prise de sang au talon). Le diagnostic établi, ces personnes évitent complètement les aliments riches en phénylalanine. L'accumulation de cet acide aminé est très dommageable pour le cerveau du jeune enfant. Le problème ne se développe pas au cours de la vie, on naît avec.

L'aspartame est sous étude minutieuse depuis 20 ans. Malgré des rumeurs dans les années 80, reliant l'aspartame à une augmentation de cancer du cerveau, l'Institut national du cancer américain répète que les cancers du cerveau ont commencé à augmenter dès 1973, avant l'introduction de l'aspartame sur le marché.

L'aspartame reste utile pour ceux qui souffrent de diabète ou pour les personnes obèses qui désirent perdre du poids.

L'aspartame est commercialisé sous le nom de Nutrasweet ou Equal.

Retour au tableau Cuisine